Invitation vendredi 16 septembre pique-nique pour prolonger le grrrrêve du 14 juin /fêter et réfléchir aux suites

Cher-e-s compagnes et compagnons de la cause de l’égalité,

Ces lignes pour vous remercier très chaleureux pour votre immense engagement lors de la préparation de la mobilisation et de l’organisation de la journée même du 14 juin. La journée d’action et de grève fut une réussite totale. Grâce à vous toutes et vous tous nous avons mis la question de l’égalité et notamment de l’égalité salariale au cœur des discussions individuelles et collectives. Les mobilisations furent fortes et déterminées, colorées et engagées. Merci à toutes les artistes en herbe et les artistes confirmées qui ont consacré du temps et offert leur créativité pour faire de cette journée, une mobilisation non seulement déterminée dans le fond du message mais aussi esthétiques dans la forme. Une manière de ramener du plaisir de militer dans cette cause qui demande décidément beaucoup de persévérance !!! Nous vous invitons à un pique-nique pour fêter notre succès et pour réfléchir aux suites de cette journée de Grrrêve. Chacun-e amène quelque chose à griller et qqc pour le buffet canadien. Date et lieu : vendredi 16 septembre jardin botanique de Neuchâtel, dès 17h30 (ou en cas de mauvais temps pique-nique –sans feu !- à la salle Unia, av. de la Gare 3, Neuchâtel) Pour qui voudrait regarder des photos, rendez-vous sur le site du collectif 14juin de Neuchâtel, http://ne.14juin2011.ch ou le site de la région Unia Neuchâtel www.neuchatel.unia.ch (aller ensuite sous activités / galerie photos / grève des femmes 14 juin) Nous vous souhaitons un bel été et nous nous réjouissons de vous retrouver toutes reposées, pour peut-être d’autres belles aventures…

Cordialement et sororellement Au nom du collectif du 14 juin 2011 du canton de Neuchâtel : Christine Wyss Marianne Ebel Catherine Laubscher Annette Nenavoh Cinzia Torsello Josiane Greub

Liens pour le 14 Juin

Les travailleuses revendiquent l’égalité salariale et des salaires minimums

Le 14 Juin dans le canton de Neuchâtel

Le Jour J – Neuchâtel

Un grand merci à tous ceux et celles qui ont participée à cette inoubliable journée!

Nous avons fait la grrrrrrrêve, dérangé et fait du bruit pour l’égalité ! Réussite totale !

Cependant, la lutte continue ! Car aujourd’hui, en Suisse l’égalité c’est : deux pas en avant… trois pas en arrière… Exigeons :  Egalité maintenant !

A Neuchâtel

Le jour J – Le Locle

L’égalité au Locle!

Emission du 14 Juin -  Infrarouge – Toujours ras-le-bol, les nanas?

Info tsr – 14 Juin - Inégalités salariales 

Dernier appel! Neuchâtel et la Chaux-de-Fonds

Le collectif du 14juin2011 du canton de Neuchâtel, réunissant 16 organisations du canton, constate avec grand plaisir que la journée d’action et de grrrêve pour l’égalité s’annonce à Neuchâtel comme étant un grand succès.

En ce lendemain de week-end prolongé, un rappel pour annoncer les principales activités de la journée.

S’habiller en fuchsia, violet/rose pink

11h00 – 14h06 : Pique-nique autour du Temple du bas (grill à disposition) à Neuchâtel et à Espacité à la Chaux-de-Fonds. Stands de boissons

14h06 : Siffler, faire du tintamarre avec casseroles, cloches, bidons, bouteilles de PET etc à 14h06 (soit le 14.6. à 14h06) là où chacun-e se trouve , sur son lieu de travail, au centre ville à Neuchâtel , à Espacité à la Chaux-de-Fonds !

16h Chaux-de-Fonds, Espacité : Animations, 17h00 rassemblement et cortège vers la Place du 14 juin

16h Neuchâtel, Temple du bas : apéro sirops fuchsia et apéro de l’égalité, animations

17h30 cortège chantant, dansant au centre ville autour des « 30 nanas de l’égalité »

Soirée : stands de boissons, repas somaliens à Neuchâtel, musique, slam, scènes ouvertes à chacun-e, femmes et hommes solidaires.

Les point forts de la journée seront les passages des militant-e-s du collectif 14 juin2011et des syndicats dans les lieux de travail, les nombreuses actions spontanées menées par les groupes de collègues de travail, les concerts de tintamarre à 14h06, les cortèges à 17h30….

Et plein de surprises qui émailleront la journée, de très très tôt le matin à tard le soir !

La journée s’annonce belle et colorée dans la forme ! Déterminée dans le fond !

Des nouvelles manières de clamer que nous voulons l’égalité dans la réalité ! Maintenant ! Et pas seulement sur du papier glacé ou dans des lois qui restent lettres mortes !

Durant la journée nous sommes atteignables au :

079 889.94.64 (organisation)

079 679 36 25 (organisation et presse)

Les sites : ne.14juin2011.ch ou http://ne.14juin2011.ch/ ou www.14juin2011.ch


 

Action changement des noms des rues!

Le 8 juin le « collectif du 14 juin » c’est rassemblé pour une conférence de presse peu… conventionnelle.

Nous avons changé les noms de rue de la ville de Neuchâtel. Voici le résultat !

Nous vous attendons le 14 Juin – Venez faire du bruit pour l’égalité avec nous !  

Initiative pour les crèches

 

 

Initiative pour un nombre approprié de structures d’accueil de qualité

 Les textes ne mentent pas, les faits sont têtus

 L’initiative a été lancée en janvier 2007 parce que la loi acceptée par le peuple en juin 2001 n’était toujours pas appliquée. Or cette loi prévoyait en substance la fin des listes d’attente en crèches au plus tard en décembre 2006 ; elle prévoyait également des normes d’encadrement correctes, qui ont été revues à la baisse, sans concertation, par le Conseil d’Etat par la suite (arrêtés de novembre 2007).

 En résumé, l’initiative ne demande que l’application de la loi de 2001, dans ses dimensions de quantité et de qualité, et l’extension de cette loi de 2001 au domaine parascolaire.

 Un an après le dépôt de l’initiative, le Grand Conseil neuchâtelois a accepté le concordat Harmos (accord intercantonal sur l’harmonisation de la scolarité obligatoire) promulgué par décret du 13 août 2008.

 Ce que nous voulons :

Mettre au centre des préoccupations les enfants, les parents, et le personnel des structures d’accueil.

Garantir une place de qualité à chaque enfant inscrit, pour le nombre de jours où il est inscrit.

Ne pas faire des structures d’accueil des « garages » à enfants, mais des lieux d’épanouissement, d’apprentissages de la vie ensemble, en complémentarité des apprentissages familiaux.

Ce qui implique du personnel correctement formé. Et pour que ce personnel ne parte pas sous des cieux plus cléments, cela implique des conditions de travail et de salaire correctes.

 Mot à mot :

Ce que dit Harmos sur les structures parascolaires :

Art 11, al2 : Une offre appropriée de prise en charge des élèves est proposée en dehors du temps d’enseignement (structures de jour). L’usage de cette offre est facultatif et implique en principe une participation financière de la part des titulaires de l’autorité parentale.

 Ce que dit la loi actuelle, toujours en vigueur, votée par le peuple neuchâtelois en juin 2001, à près de 80% de oui :

Article premier : La loi vise à permettre l’offre d’un nombre de places d’accueil en proportion avec la demande, pour les enfants dès leur naissance, jusqu’à leur entrée à l’école obligatoire, et au-delà, ainsi qu’à garantir la qualité des prestations offertes. Elle règle l’octroi de subventions aux structures d’accueil de la petite enfance.

Art. 3   1Il incombe aux communes de veiller à ce qu’il y ait un nombre adéquat de places d’accueil. Le département compétent coordonne les efforts dans le cadre d’un plan d’équipement cantonal et est à la disposition des communes pour les aider et les conseiller dans cette tâche.

Planification

2Chaque commune est tenue d’établir, en concertation avec les partenaires concernés (associations de parents, entreprises, structures d’accueil, etc.) une planification qui permette une couverture de ses besoins, tant quantitatifs que qualitatifs. Au besoin, les communes peuvent se regrouper.

Structures privées

3Dans l’établissement de sa planification, l’autorité communale tient compte de l’ensemble des structures constituant l’offre, tant publiques que privées.

 Ce que demande l’initiative :

L’Etat de Neuchâtel garantit à tout enfant résidant sur son territoire une place en structure d’accueil en temps d’ouverture élargi (12h/jour) dès sa naissance et jusqu’à la fin de sa scolarité obligatoire.

Ces structures d’accueil répondent à des critères stricts d’économicité pour les usagers, d’universalité de l’accueil, de prévention sociale et de qualité de l’encadrement. Elles respectent au surplus les dispositions contenues dans la loi cantonale sur l’accueil de la petite enfance du 6 février 2001 et dans le règlement cantonal d’application de l’ordonnance fédérale réglant le placement d’enfants à des fins d’entretien et en vue d’adoption (RAOPEE) du 13 novembre 2002.

L’Etat de Neuchâtel veille à l’application de ces mesures dans un délai de deux ans. Il reconnaît au surplus le rôle spécifique de l’association cantonale de l’accueil familial de jour.

En clair, cela signifie qu’appliquer la loi actuelle, acceptée par près de 80% des votant-es en 2001, et le concordat Harmos, adopté par le Grand Conseil en 2008, suffit à répondre à l’initiative. Si les autorités avaient garanti qu’elles étaient prêtes à appliquer ces deux textes légaux, l’initiative aurait pu être retirée.

 L’Etat maintient les listes d’attente

En revanche, le contre-projet présenté par le Conseil d’Etat représente un retour en arrière, tant au niveau de la quantité que de la qualité.

L’égalité c’est quoi?

égalité des femmes pour la grève du 14 juin 2011 sur YouTube

D’habitude on range, aujourd’hui on dérange!

Logos et flyers à télécharger

En français

> Flyer FR (pdf, 1.1M)

> PDF (CMYK, 270k)

> PDF (SW, 260k)

> EPS (CMJK, 500k)

> EPS (SW, 490k)

.

.

Poursuivre la lecture 'Logos et flyers à télécharger'»

Panorama Theme by Themocracy